Du port du Collet au port des Champs

Le pays de l'ostréiculture

Les pointes du Parracaud et des Poloux vous mèneront au plus près de l’océan et vous offriront de magnifiques panoramas sur toute la baie de Bourgneuf d’un côté et sur l’Ile de Noirmoutier de l’autre. Après avoir dépassé le Port des Brochets, exemple typique des ports de la Baie de Bourgneuf avec son écluse, ses quais bordés par les maisons des pêcheurs, ses cabanes à carrelets et ses pontons à deux niveaux, vous cheminerez au cœur du Marais Breton Vendéen. Marais salants et claires à huitres, ces grands bassins peu profonds alimentés périodiquement par la marée qui servent à l’affinage des huîtres en fin de croissance, vous accompagneront jusqu’au Port des Champs. 

D'un port à l'autre

Vastes étendues battues par les embruns, exploitations ostréicoles et nature sauvage vous accompagneront sur ce circuit pour découvrir un littoral étonnant où l’homme et la mer cohabitent. 

Situé à la limite du département de la Vendée, le charmant port de pêche et de plaisance du Collet marquera votre départ. Ce port était autrefois un grand exportateur du sel qui était produit dans les marais salants du littoral. Au XVème siècle, il était même le premier exportateur de sel de Bretagne. Aujourd’hui, vous y croiserez plutôt ostréiculteurs et pêcheurs à la ligne qui profitent de l’écluse sur le Falleron pour ferrer mulets et anguilles. Votre chemin se poursuivra ensuite au milieu des polders, ces grandes étendues de prés salés gagnées sur la mer et protégées par une digue. 

Difficulté : 1

12 km

Port du Collet à Bouin
Port des Champs à Bouin

goudronné sur 6,3 km
sablé sur 5,7 km

À observer en chemin

Echasse blanche

Faune : échasse blanche, avocette élégante, tadorne de Belon, barge à queue noire, mulet, anguiille. 

Flore :  salicorne, laisse de mer, scirpe maritime.