De Noirmoutier à la Guérinière

A droite, l'océan. A gauche, l’océan

Au départ ou à l’arrivée, selon l’itinéraire choisi, vous passerez par la Guérinière, la partie la plus étroite de l’île, bordée par l’océan des deux côtés. Ses moulins rappellent la culture céréalière pratiquée jadis en abondance. 

A la conquête de l'île aux trésors

Vous n’avez que l’embarras du choix pour découvrir la partie nord de l’île de Noirmoutier. Trois points de départ sont possibles, à partir du Port du Morin à l’Epine, du Port de l’Herbaudière ou des Sables d’Or à la Guérinière. 

Les deux tiers de l’île se trouvent en-dessous du niveau de la mer. Vous ne vous étonnerez donc pas de voir votre chemin ponctué par les marais salants dont on tire la délicieuse fleur de sel. Vous pourrez d’ailleurs effectuer une boucle au cœur de l’île pour mieux comprendre cette tradition saline. Les petits villages que vous croiserez, comme l’Epine, sont typiques avec leurs maisons basses, blanches et ornées de roses trémières. Chaque commune traversée vous permettra de prolonger votre balade vers la mer. 

Difficulté : 1

18,1 km

Port du Morin à l’Epine
Port de l’Herbaudière
Rond point du Bonhomme à la Guérinière

goudronné sur 10,3 km
sablé sur 7,8 km

À observer en chemin

Chevalier gambette

Faune : chevalier gambette, tadorne de belon, avocette élégante, échasse blanche. 

Flore :  salicorne, rose trémière, renoncule aquatique, tamaris, mimosa.